IT, Smartphones et autres composants électroniques : des alternatives responsables #EcoGeek 3


Votre loutre estime votre temps de lecture à : 4 min

Qui dit “technologies”, dit composants chimiques, industries hyper-polluantes et tutti quanti. La loutre, autant geek qu’écolo s’interroge donc. Selon une étude récente de Greepeace auprès de 6000 personnes à travers le monde, “4 répondant sur 5 considèrent qu’il est important qu’un smartphone soit fabriqué sans avoir recourt à des substances dangereuses.” Merci GP… mais on fait comment ?! Votre Loutre a fouillé les constructeurs “technico-écolo”.

Les smartphones de Fairphone : les portables “responsables”

“Il faut prés de 44 kilos de matières premières pour un smartphone”

Parce que, comme le dit si bien le site EcoGuideIT Les utilisateurs de smartphone souhaitent moins de nouveautés mais plus de longévité !“.
Dans cette démarche, la société Fairphone est l’une des rares à appuyer sa production sur la qualité des conditions de travail, le recyclage des matériaux et la longévité du matériel.
Ils disposent également de cette qualité de transparence sur leur chaine de production.
Leurs téléphones sont de plus en plus demandés, nécessitant de s’inscrire sur une liste d’attente et pour un petit budget de 500e… Lest technologies vertes ne sont pas encore très accessibles…

Lien vers leur site : www.fairphone.com/fr/

Les ordinateurs de Jerry : des projets en jerricans

Alors, accrochez-vous, les ordinateurs de Jerry, c’est des sorte de tour … mise en bidon ! Jerry Do It Together, c’est des PC à 0 euro, assemblés dans des bidons ou des jerricans à partir d’éléments de récupération. “Cette initiative a pour objectif de réduire la fracture numérique, que ce soit chez les plus pauvres en France ou dans des pays en voie de développement, comme le Togo.” Ce principe est basé sur la collaboration et l’apprentissage. Pour construire son propre bidon, il faut donc se rapprocher d’ateliers spécialisés et suivre leurs actualités 😉
Lien vers leur site youandjerrycan.org

Les souris de NagerIt : l’allemagne écolo

Reconnu d’utilité publique par l’état Allemand, la société NagerIt ne peuvent néanmoins pas encore se positionner en produit 100% écologique. A défaut, ils sont dans une démarche équitable, utilisant des circuits autant que possibles locaux (Allemagne et au pire, Europe du Nord) et des conditions salariales “bien comme il faut”. Ils font preuve d’une grande transparence, notamment sur les difficultés de traçage des matériaux électroniques. Nous en sommes encore aux balbutiements mais la démarche est notable.

Lien vers leur site : www.nager-it.de

Les PC de PIQO : l’association française aux mini centrales collaboratives

“734 kilos de matériel pour la réalisation d’un ordinateur”.

Et le meilleur pour la fin ! Le projet associatif français PIQO. Ils annoncent la couleur ” faciliter l’accès à l’informatique bon marché et éthique grâce à des produits écologiquement responsables, à un faible encombrement et une consommation d’énergie réduite.
En somme, des minis-centrales portatives et accessibles répondant aux besoins élémentaires en informatique : navigation web, gestions des mails, bureautique, musique, vidéos, le tout tournant sous Linux et une panoplies de logiciels libres de droit.

Lien vers leur site : www.mypiqo.com

Il existe de plus en plus de sociétés NTIC qui s’engouffrent (plus ou moins éthiquement) sur le marché des technologies vertes. Qu’importe que ce soit pour prendre un nouveau marché ou par réelles convictions, si les faits et les process sont de la partie, ça nous va ! La selection ci-dessus est un simple aperçu et surtout un aperçu de ce nouveau marché alternatif.

Je vous invite à faire un tour sur le site EcoGuideIT, guide d’achat du high-tech durable, il vous permet de comparer les différents produits électroniques.


Sources et autres lectures sur le web :
Etude Greenpeace 2016 – “What do people think about their mobile phones?”

Ecoguide-it.com – “l’humanite vit à crédit”

Ecoguide-it.com – “Les indispensables Geek-Ecolo”

IT, Smartphones et autres composants électroniques : des alternatives responsables #EcoGeek 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *