Tu veux du Noël ? Je te donne du Running !


illu-courir-noel-labelloutre

L’équipe d’Otoctones me demande “Tu nous ferais un petit article pour les fêtes ?”. Yep! Alors, je passe par des “DIY total girly, calendriers de l’avant, tendances de l’hiver, idées cadeaux écolo…”, puis l’esprit divague ensuite sur des “repas, des fois gras, des vins… et des résolutions”. Oui, je l’ai mon sujet ! La course à pied ! Un article pour continuer la motivation de ceux habitués à courir et pour ceux qui y pensent mais ne s’y lance pas.

Ah wé ? Une loutre qui court ?

Oui, une loutre qui court “à la cool” comme on dit (bien que le pas peu léger). Depuis 4 ans, elle sillonne les pavés des quais la semaine et les chemins du Lac le dimanche. Pas de club, mais a écouté attentivement les conseils de meilleurs qu’elle. Elle a fait plusieurs semis et marathon (sans « S »). Pas de grands conseils de pro ici, mais de quoi vous motiver pour “chauffer les jambes” ces prochains jours d’hiver !

Pourquoi courir ?

Pour ceux et celles qui se tâtent ou qui ont oublié pourquoi courir c’est “Biiiien”, petite check-list “remember” des avantages :

> C’est gratuit : pas d’abonnements mensuels exorbitants, ou de cotisation annuelle dans un club où on traîne nos pieds de septembre à mi-novembre, puis de mai à juillet. Bon, faussement gratuit, parce qu’il faut tout de même de bonnes paires de chaussures (oui, le collant fluo assorti à la casquette n’est pas obligatoire).

> C’est quand vous voulez : point très important ! Vous êtes du matin, vous pouvez. Vous êtes du genre tardif, vous pouvez, vous débauchez tard, tôt, plus le mercredi ou le samedi, vous pouvez! Tout seul ou à plusieurs, VOUS-POU-VEZ !

> C’est des rencontres : soit vous êtes du genre solo ou binôme comme moi, alors cet argument ne marche pas (et encore que, en soirée, ça fait des bons sujets de conversations pour sympathiser avec de nouvelles têtes). Ou alors, vous êtes du genre “groupe”, et là, vous en avez pléthore! On citera parmi eux A2 Running, Air3, Run & Co… Peuvent être un bon leitmotiv surtout à l’approche de grandes courses et objectifs.

> C’est bon pour le moral : on le sait, faire du sport, ça déstresse ! Pas de blablas scientifiques ici (ouf). De mon côté, c’est un moment avec moi-même, cheveux dans le vent, musique et contemplation (dans l’effort…). C’est aussi un shoot « déculpabilisant » (surtout après les croissants du boulot de la semaine et les excès du week-end). Puis, faire sa petite course, ça donne confiance en soi. Fier de se donner dans l’effort, de se voir progresser, de se voir dans l’action. Et ça, ça donne encore plus le moral !

> C’est bon pour la santé : tout y passe, réduction des maladies cardio-vasculaires, diabètes, tension artérielle,… ça chasse également les toxines, renforce les ligaments et tutti quanti. On continue ? Et ça favorise également le “bon sommeil”, améliore l’énergie au quotidien et même, la mémoire et la concentration qu’il se dit !

> C’est bon pour la ligne : et là, en période de fêtes, c’est un argument qui compte !

De quoi vous motiver pour courir durant les fêtes :

Je vous entends, “il fait froid, il fait nuit, j’ai pas la motiv’”. Allez ! On y va les amis. Déjà, quand vous courez, vous n’avez pas froid ! (oui, exit le poumpoum-short tout de même). Puis courir durant les fêtes va vous permettre de :

  • faire une pause avec le brouhaha des proches : on les aime, mais qu’est ce qu’ils prennent de la place !
  • partager un moment privilégié avec quelques membres motivés ! Surtout si c’est l’oncle qu’on adore et qu’on voit que deux fois par an !
  • se détoxifier des chocolats, des bons vins, des plats en sauces…
  • se préparer pour de nouveau accueillir dans son corps, des chocolats, des bons vins, des plats en sauces…
  • réveiller le corps, surtout si comme moi, vous êtes du genre léthargie, papotage-cheminée et chocolats chauds toute la journée!

Se mettre à courir, une résolution pour la prochaine année ?

Vous ne courez jamais et c’est déjà dans votre liste de bonnes résolutions ? Bonne initiative, mais pour s’y mettre, le sage conseil : N’y allez pas trop fort, pas trop vite ! Il faut habituer son corps à l’endurance.
Vous pouvez donc commencer une fois par semaine par trottiner 1 min, puis marcher 30 sec, re-trottiner, re-marcher. Marcher ce n’est pas tricher, mais s’arrêter, oui ! Habituez votre cardio doucement et soyez patients et indulgents avec vous même. Vous augmenterez au fil des semaines, calmement mais surement, sans vous dégouter.

Courir, c’est aussi un moment de détente, un moment où on se recentre sur ses sensations, alors trop “se demander” peut nous faire oublier tous les bienfaits physiques et psychologiques de ces petites sorties…

Je lâche mon clavier et ma boite de chocolats, et j’espère vous croiser d’ici sous peu, bonnets, gants et grand smile sur nos pavés bordelais…

Article rédigé pour Otoctones.com / Le Blog.

Tu veux du Noël ? Je te donne du Running !

4 mots sur “Tu veux du Noël ? Je te donne du Running !

  • 11 décembre 2016 à 16 h 07 min

    Bel article, alors tout le monde en baskets! la marche rapide pour les autres..

    Répondre
    • 13 décembre 2016 à 9 h 29 min

      Exactement! La marche rapide, ça fonctionne très bien aussi 😉

      Répondre
  • 13 décembre 2016 à 9 h 24 min

    moi dans ce sport j’aime le final : les massages et le repos de récupération après l’effort et la satisfaction d’avoir fini la course on recommence ?..

    Répondre
    • 13 décembre 2016 à 9 h 30 min

      Et le petit thé de réconfort, après une bonne douche bien chaude ! Régale !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *