Tatouage : la solution naturelle pour la cicatrisation – #TattooBamboo


tatouage bambou traditionnel, solution naturelle tatouage

Comme à l’accoutumée, on pose le décor. La loutre est en voyage en Indonésie. C’est une expérience j’vous l’dis ! Puis, alone avec elle même (oui, je parle anglais maintenant), elle décide de se faire de nouveau tatouer mais sur l’île de Gili (Don’t worries, c’était un peu prévu…). Sauf que là, c’est méthode traditionnelle You Know… Aiguille + Bambou. Fun ! Ici, une seule règle pour la cicatrisation et elle est naturelle !

Focus sur les tatouages traditionnels indonésiens au Bambou

Le principe est assez simple, un bout de bambou et une aiguille au bout. Ils sont généralement deux, le tatoueur et son « assistant ». Pas de lignes gravées dans le corps par une machine mais la technique du pointillisme. L’aiguille choisie dépend de l’épaisseur du trait souhaité.

« Et alors, le tattooBamboo, tu en penses quoi ? »
A ce qu’on pourrait croire, c’est finalement moins douloureux. Le travail est forcément plus long mais à la sortie du salon, votre peau n’est ni rouge ni boursouflée. Puis finalement, c’est une technique qu’on ne trouve pas dans nos pays occidentaux, l’expérience est enrichie.

Et un tatouage en voyage, c’est fun non ?
En voyage, nombre de touristes se disent que se faire tatouer à l’étranger, c’est trop fun ! La loutre découvre le monde des backpackers, tatoués des pieds à la tête, gravant sur leur peau leurs destinations. Sauf que, un tatouage en voyage c’est pas la même chose qu’en France ! Vous êtes… comment dire ? Un peu déconnectés de la réalité ! Décors paradisiaques, chill, big smile toute la journée, légèreté, et tutti quanti. Sauf que le tatouage coup de tête quand on plane avec le soleil et les cocktails multicolores, c’est irréversible en suivant ! Donc maybe, be carefull hein ! (ça y est, elle commence à nous caser du frenglish partout celle-là…)

L’huile post-tatouage

Allez, envoie l’astuce la loutre !

L’huile de coco : huile de protection pour votre tatouage

> Parce qu’elle est anti-bactérienne, évite la desydratation, et par ses vertues apaisantes est proche de l’Aloe Vera. Cependant, contrairement à cette petite dernière, l’huile de coco ne va pas accélérer la cicatrisation.
> Parce qu’elle se trouve facilement dans le commerce (et à travers le monde)
> Et Parce que c’est Gus, mon tatoueur indonésien qui me l’a dit ! 😉

Vous pouvez également vous réaliser un petit baume, recette Made In l’une de mes comparses Little Idea.
Checkez la recette par ici, elle est facile et bien expliquée : Recette du Baume cicatrisant

Certain(e)s conseillent l’huile de rose musquée. Mais la solution Huile de Coco est d’après moi la meilleure !

Enjoy your New Tatoo 😉

Tatouage : la solution naturelle pour la cicatrisation – #TattooBamboo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *