Simplicité, Sobriété, Modération… On calme le jeu ! #Pauses lettrées 1


lectureslabelloutre-aout2016

Pour cette première en « Pauses lettrées », nous allons faire un petit brief sur ces lectures estivales au thème commun : « On calme le jeu » ! On calme nos achats, nos pulsions consuméristes, on ralentit, on reflechit, on prend en main notre quotidien et on se regarde vivre… jeter, acheter, transformer. Des lectures qui nous bouleversent, qui nous enchantent, qui nous agacent…

 

Pierre Rabhi – « Vers une sobriété heureuse »

livre-rabhi« Attends, tu te brosses les dents avec de l’argile et t’as pas lu du Pierre Rabhi?! » qu’il me sort le père, fidèle France Inter-ien. Et bien c’est parti dans la découverte de cet eco-erudit.
Fondateur du Mouvement Colibri et précurseur de l’agriculture biologique, Pierre Rabhi est un écologiste / essayiste / philosophe / conférencier (c’est tout?!).

 » Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Son discours : nous ramener à la nature. Nous sommes la Nature, des corps composés d’eau, de minéraux, nous vivons grâce et à travers elle. En polluant la terre qui nous nourrit, nous organisons depuis des générations maintenant l’autodestruction de notre espèce, tout simplement.  Il prône ainsi la décroissance, le rappel à nos besoins vitaux, la modération. Comme il le dit souvent en conférence, il ne renie pas la modernité tant qu’elle sert à notre développement et ne nous enferme pas dans des schémas inéquilibrés et aliénants.
La sur-consommation ne peut apporter le bien-être et l’épanouissement de l’Homme, puisqu’elle n’a pas de limite. Nous n’arrivons plus à nous satisfaire de ce que nous possédons, devant avoir toujours plus, une frustration intérieure et insatiable.
Je vous laisse lire son bel ouvrage « Vers une sobriété heureuse », ou pour ceux qui sont plus vidéos que lectures, 1h de conférence pour un éveil collectif ! : https://www.youtube.com/embed/K-ZsEWtNOrw

 

 

Béa Jonhson – « Zéro déchet »

livre-zerodechet-BJSi vous êtes sur Labelloutre, c’est que ce nom ne vous est pas inconnu ! Et si vous ne l’avez pas lu, je vous le conseille fortement. Bien qu’aujourd’hui, nous pouvons retrouver milles blogs anti-gaspi/ZeroDechet avec astuces, recettes, Béa Jonhson reste tout de même l’une des premières dans cette démarche.
Française, vivant depuis plusieurs années aux Etats Unis, elle est passée par une vie d’excès matériel, d’achats, de mode, conso et luxe. Une mega baraque avec des mega bijoux et un mega 4×4! Jusqu’au jour…

Elle vous livre son expérience, avec ses tentatives, ses échecs, ses réussites. Certains lui reprocheront un ton moralisateur, pour ma part, j’ai lu plus culpabilisant (voir ci-dessous!). Elle nous permet de nous poser des questions sur notre quotidien, ce que nous en faisons, ce que nous jouons. Devenir un « Zéro déchet » est une longue quête, une nouvelle « éducation », de nouveaux réflexes, une nouvelle organisation… Bref, ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais à chacun son rythme qu’on dit 😉

Voir son site : http://www.zerowastehome.com/
Ou mes chouchouttes sur le sujet : La Cabane Anti-Gaspi et Luizzati .

 

 

Dominique Loreau – « L’art de la simplicité »

livre-artsimpliciteAlors là, j’y croyais ! Le titre me faisait voyager vers des horizons doux, de bien-être, de lâcher-prise, un quotidien léger, ouvert et contemplatif…

Cette chère Dominique Loreau est donc une française, globe-trotteuse, s’étant arrêtée depuis plusieurs années au Japon, amoureuse de leur art de vivre. Elle nous raconte alors comment simplifier sa vie, nous permettant de la rendre plus belle et plus riche. « The less is more » n’est-ce pas. Des passages instructifs avec pleins d’astuces, de citations, de doux airs japonisants mais… le tout sur un ton de « c’est comme ça qu’il faut faire et pas autrement », avec plus de phrases impératives que n’a pu m’en sortir ma propre mère ! Culte du corps et de la minceur, du beau et de l' »ameublement scandinave c’est la vie tsé », de la bonne ménagère heureuse.
Un livre totalement culpabilisant et directif où la femme doit prendre plaisir, avec conscience et rigueur (c’est important), à faire les tâches ménagères parce que chez soi, c’est l’intérieur de soi !
Oui, suis la première à le dire, mais bon, je vais pas me taper un kiffe vaisselle pour mon épanouissement intérieur non plus !

Malgré mon avis clairement négatif, je vous invite tout de même à le feuilleter! Parce que, abstraction faite de ces passages faisant bouillir ma part enfouie de féministe/laxiste/rêveuse, il y a tout de même du bon à prendre ! 😉

Vous souhaitant après tout ça, de bonnes découvertes et réflexions au grès de ces pages … ou d’autres.


A voir :
Mouvement colibris
Article consoglobe.com – Bea Johnson, dame au zero dechet

Simplicité, Sobriété, Modération… On calme le jeu ! #Pauses lettrées 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *