Le shampoing sec pour cheveux normaux à fins


shampoing-poudre-labelloutre-illu

Le shampoing sec, cette poudre qui nous sauve à la dernière minute ! Souvent très coûteux et aux composants douteux, nous vous proposons une alternative aux versions industrielles avec cette petite recette magique !

utiliser un shampoing sec

Dans une démarche « Slow Cosmétique », le shampoing sec permet d’espacer les shampoings « traditionnels » ou de « sauver la mise » en dernière minute ! On le retrouve généralement en bombe dans les versions industrielles ou pharma, il a cet avantage de ne pas avoir besoin d’être sous la douche pour s’utiliser. Nous livrons ici la recette nature, facile et économique.

Pourquoi pour cheveux fins ?
Parce qu’il a cette tendance à donner beaucoup de volume ! Donc si vous cherchez justement à atténuer une épaisseur capillaire imposante n’est-ce pas, je pense que cette recette n’est pas pour vous !

La recette

Les ingrédients :
> 1 cs d’argile blanche – moins agressive que l’argile verte
> 1 cs de fécule de maïs – apporte un toucher plus « soyeux »
> 1 cc bicarbonate de sodium

Optionnel :
> 5 gouttes d’huile essentielle : au choix menthe, citron, tea tree, lavande… (lavande ou tea trea préconisés)
> 1 CS de cacao dégraissé – pour les cheveux foncés afin de rendre la poudre moins visible

* CS : cuillère à soupe – CC : cuillère à café

Mélangez les ingrédients dans un bol avec une spatule en bois ou en plastique. (On évitera d’utiliser le fer qui altère les vertus de l’argile), puis verser dans votre récipient.

L’utilisation :

#1 : On dispose la poudre sur les racines en dessinant plusieurs raies (ou on saupoudre comme une barbare quand on doit décoller rapidement!)
#2 : On masse quelques secondes le cuir chevelu
#3 : On brosse pour enlever les résidus

Le Conditionnement :
Il existe plusieurs manière de conditionner votre poudre, c’est à vous de décider ce qui vous convient le plus :
> Dans un joli petit bocal comme pour la photo, à utiliser avec un gros pinceau
> Un récipient type salière (moins glamour mais nettement plus pratique)
> Un récipient type recyclage de bouteille de shampoing avec bec verseur

Retours d’utilisation de votre Loutre

Première utilisation ?
Une des premières fois où votre Loutre attendait avec presque impatience d’avoir sa tignasse qui grasse ! Hum, trop glam ! Première utilisation avec mesure, prudence et curiosité ! On saupoudre un coup ici, un coup là et on frotte doucement… J’ai fini par m’asperger presque frénétiquement de poudre, réalisant son efficacité immédiate !

On recommande ?
Soyons honnête, ça ne lave pas le cheveu, mais ça atténue clairement le petit effet brillant qui met mal à l’aise. Petit bémol néanmoins pour le toucher. Visuellement, on ne voit pas, mais si comme moi, vous passez votre temps à vous toucher les cheveux, vous sentirez que « le propre », c’est un peu un mytho !
Je le recommande comme indiqué surtout pour les cheveux fins sans volumes. Il fait une crinière de l’au-delà ! Et aujourd’hui, j’utilise essentiellement pour apporter un petit coup de volume quand besoin est.

Le shampoing sec pour cheveux normaux à fins

8 mots sur “Le shampoing sec pour cheveux normaux à fins

  • 20 juin 2016 à 9 h 52 min

    Super recette ! J’ai essayé et ça marche bien =) Ceci dit même sans le cacao ça fonctionne bien et laisse pas de « résidus ». Faut bien brosser par contre après car ça fait beaucoup de volume !
    Merci en tout cas pour l’astuce!

    Répondre
  • 5 août 2016 à 14 h 40 min

    J’ai les cheveux extrêmement noir. comment faire pour qu’il soit bien brillant?

    Répondre
    • 5 août 2016 à 14 h 56 min

      Bonjour Camila, comme mentionné sur votre site, l’huile de coco apporte beaucoup de brillance aux cheveux, qu’importe la couleur.
      Pour ma part, je fais un masque Moitié Huile de Ricin / Moitié Huile de Coco une fois par semaine et ça les nourrit parfaitement.
      J’ai vu votre masque Yahourt/fraise/coco/oeuf, il doit bien marcher celui-là aussi non ?

      Répondre
  • 16 août 2016 à 20 h 03 min

    Je découvre votre site, et j’adore, moi qui commence à faire mes propres produits, j’y découvre une mine d’info
    pour le shampoing, j’ai essayé une version sans la fécule, en faisant des raies, mais je crois que j’en ai trop mis 😐
    j’ai eu beau me brosser, brosser, brosser les cheveux, j’ai eu l’impression de ne pas réussir à enlever toutes la poudre,
    par contre, j’ai trouvé que ça enlève bien le coté « gras » du cheveux, mais qu’ils restaient malgré tout terne
    je n’ai plus qu’a essayer avec la fécule, pour le coté brillant
    Merci encore pour toutes ces astuces

    Répondre
    • 17 août 2016 à 9 h 23 min

      Bonjour Nakin’ ! Merci pour ton petit commentaire 🙂 Coté recette de shampoing, il est vrai que la fécule fait la différence. Pour ma part, je le mets dans un petit récipient à épices, et m’en met au creux de la main. Puis j’ébouriffe ma petite chevelure. A peine un coup de brosse et c’est parti ! Je ne dirai pas que ça peut remplacer un shampoing mais c’est hyper pratique avant une soirée « en speed » !
      Tu me diras ce que tu penses avec la nouvelle recette ?
      Bonne journée et à bientôt ! 😉

      Répondre
  • 26 septembre 2016 à 18 h 44 min

    Technique adoptée!!! Je viens de la tester, j’en suis fan. Comme je n’avais pas de cacao et étant brune j’ai remplacé la fécule de maïs par de la poudre de shikakaï et ça marche super bien! Merci pour la recette 😉

    Répondre
    • 27 septembre 2016 à 9 h 26 min

      Ah ma Ptite Sabibi, tu m’en vois ravie !! Bonne technique le shikakaï, surtout quand on est très brune. Ça sera à moi de tester ta variante du coup! De vraies tambouilleuses !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *